La superstition au poker

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Les superstitions existent dans de nombreuses cultures et pays, indépendamment de la notre société moderne et gens qui la composent. Il semble donc guère surprenant qu’il est aussi de la superstition dans le poker. En effet certains joueurs ont en effet des superstitions souvent loufoques, bizarres, voire carrément drôle poker pour conjurer le mauvais œil ou pour attirer la chance. Tous les superstitions sont déraisonnables et déjoue notre sens de la logique. Mais au poker les enjeux sont élevés et perdre un pot peut entraîner la ruine d’un joueur. Un joueur peut lancer attirer la chance s’il jette le quatre de trèfle ou le dix de cœur. D’autres joueurs pensent que l’on peut dissiper le mauvais sort si on porte des vêtements et l’inverse si une femme s’assit en tailleur. Un certain nombre de casinos vont même jusqu’à respecter ce genre de croyances superstitieuses de leurs clients. Le meilleur exemple est la rénovation de en 1999 du MGM de Las Vegas. Avant les travaux l’entrée de ce casino a été façonnée comme une gueule de lion. Mais en raison des croyances des joueurs asiatiques qui pensent que la gueule d’un lion apporte le malheur les responsables ont décidé que l’hôtels à subir d’importantes rénovations en vue de corriger cet aspect. On peut aussi parfois voir des joueurs jeter des bonbons sur le plancher d’un casino dans l’espoir de détourner la malchance… Beaucoup de joueurs de poker crois que la pire main au poker est la paire de valets. Cette main, en dépit d’être une main très solide de départ est souvent la plus délicate. C’est une main très difficile à jouer pour des joueurs moyens car elle peut être battu par trois paires supérieures et peut donc être sujet à des bad beats, c’est ce qui a conduit à la naissance de cette superstition particulière. Une autre superstition populaire est que si un joueur réussit un all-in contre un tirage au sort à chaque fois, son tirage sera un succès. Si joueur de poker a une paire d’as à l’abattage il n’a aucune chance de l’avoir à la main suivante. Il est vrai que deux paire d’as consécutive est un phénomène rare. Johnny Chan a remporté le World Series of Poker Main Event en 1988. À l’époque, afin de lutter contre l’odeur de fumée dans les casinos, il reniflait une orange. La forte odeur d’agrumes l’aidait à ne pas la sentir, mais comme vous pouvez le deviner si bien que l’orange devint son fruit porte-bonheur dont désormais il se sépare jamais pendant ses parties. Pour ce qui est de Sam Farha un spécialiste du omaha son objet fétiche est une cigarette étant qu’il toujours au « bec » mais on en connait pas trop les raisons. Ce ne sont que quelques exemples de superstitions étranges qui abondent dans l’univers du poker car il y en a presque autant que de nationalité et de joueurs.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »