Tournois de poker : Leur prolifération peut il nuire au jeu ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


Tous les mois il semble qu’un nouveau tournoi de poker fait irruption, il y a quelques années
nous avions le Circuit WSOP, le WPT, EPT et maintenant celui de PokerStars. Cette multitude de tournois proposées à longueur d’année donne certes d’autant plus de choix et d’occasion de jouer mais cette prolifération va t’elle être plutôt bénéfique ou nuisible aux deux tournois phares que sont les WSOP et WPT.

Je pense que si le poker connait le succès qu’il rencontre aujourd’hui c’est parce qu’il est un jeu accessible à tous financièrement et que tout le monde peut s’asseoir à une table. Dans quel autre jeu un amateur peut il battre un professionnel ? C’est à peu près le seul, c’est ce qui donne toute la dimension au jeu. Le hasard apporte cette incertitude et explique l’aspect passionnel du jeu, on a beau être le meilleur joueur du monde, rien n’est acquis et on peut tomber à n’importe quel moment. L’inconvénient de l’explosion de tous ces évènements sur le globe est que l’on voit de moins en moins de stars du poker et du plus en plus d’amateurs, préjudiciables à mon avis et à long terme à l’image du poker ainsi qu’a son audience. Assurément le poker à besoin de figures et d’idoles comme n’importe quel disciplines ou loisirs. Phil Ivey, Daniel Negreanu, Elky Hellmuth Phil ou encore Gus Hansen voilà ce que le public veut voir.

Beaucoup de choses ont été discutées récemment au sujet des cagnottes et de leur diminution causées par la mauvaise conjoncture économique internationale. Avec l’état actuel de l’économie de plus en plus de joueurs sont de moins en moins enclin à débourser 10.000 $ pour jouer en ligne ou en un seul tournoi. Certains tournois comme l’APPT et le LAPT offrent de faible buy-ins à l’$ 2,500 - $ 5,000 gamme tout en offrant l’expérience du tournoi international. Certains casinos aux États-Unis ont finalement pris conscience que les tournois majeurs ne sont forcément ceux à $ 10K buy-, comme en témoigne la décision de celui de la Borgata qui a abaissé le buy-in pour leur événement WPT de Septembre à $ 3,300 . C’est beaucoup plus facile pour un joueur amateur qui vient de remporter un package pour disons, le LAPT Costa Rica pour justifier une dépense de 2700 $ sur un tournoi buy-in plutôt que d’avoir à se débattre avec la décision de jouer un Event à 10.000 $ ou de garder l’argent. Une variété d’excursions avec une variété de buy-ins maintient le jeu accessible à tous - et n’est-ce pas ce que nous voulons à la fin ?

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »